La pathologie du suicide
 Pour une nouvelle histoire des enjeux médicaux et socio-politiques aux 19e-20e siècles

Screenshot from 2016-05-20 18-20-36

Date: Lundi 13 juin 2016, 9h-17h30

Lieu: Institut universitaire d’histoire de la médecine et de la santé publique (IUHMSP)

Salle de colloques de l’IUHMSP

82, av. de Provence

CH-1007 Lausanne

Tél. secrétariat : (+41) 21 314 70 50

www.chuv.ch/iuhmsp

Dès sa dépénalisation en France au tournant du 19e siècle, le statut du suicide se transforme en un objet médical. Cette transformation relève des nouveaux développements médicaux, mais aussi d’une collaboration entre le médical, le politique et le juridique.

En élargissant les frontières de son expertise et son champ d’action, la médecine cherche à circonscrire, définir, prévenir et soigner ce phénomène complexe. Dans ce colloque, il s’agira de comprendre comment s’est construit cet objet médical et, plus précisément, comment cette construction a été influencée voire définie par d’autres discours non médicaux, notamment juridique, journalistique et littéraire, moral et politique.

Concrètement, nous étudierons comment certaines institutions, comme la prison, la justice et la presse, ont été concernées par cette nouvelle distribution des savoirs.

Programme du 13 juin 2016

9h Accueil des participantsPrésidence : Vincent Barras (IUHMSP, CHUV et FBM/UNIL)

9h15 Introduction. L’histoire du suicide comme objet médicalEva Yampolsky (IUHMSP, CHUV et FBM/UNIL, Centre Alexandre Koyré)

9h30 Suicide et prévention du suicide en prison au début de la IIIe République française

Laurence Guignard (Université de Lorraine, Centre de Recherches Historiques de l’Ouest)

10h15 Approche médicale des causes du suicide. De Pinel à Durkheim Marc Renneville (CNRS, Centre Alexandre Koyré, Paris)

11h00 Physiologie et pathologie romantiques de l’ « ennui »Juan Rigoli (Département de littérature française, Université de Genève)

11h45 Discussion 12h00 Repas

Présidence : Aude Fauvel (IUHMSP, CHUV et FBM/UNIL)

14h00 Social trauma and suicide in historical perspectiveHoward Kushner (Emory University et University of California San Diego, USA)

14h45 Usages de la médicalisation du suicide : identité, institution et pouvoir

Michela Canevascini (Université de Lausanne, CIPRET-Vaud)

15h30 Pause

15h45 The radical contingency of the suicidal subject? Historical phenomenology as a critical perspective on contemporary theories of suicideIan Marsh (School of Allied Health Professions, Canterbury Christ Church University, UK)

16h30 Suicide and nationalism: moral statistics in 19th century Germany and Italy

Maria Teresa Brancaccio (Department of Health, Ethics and Society, Université de Maastricht, Pays-Bas) et David Lederer (Department of History, National University of Ireland Maynooth)

17h15 Discussion et conclusion

 

Cette journée d’études est ouverte à toute personne intéressée. Il est conseillé de s’inscrire à hist.med@chuv.ch.

Conception scientifique et organisation :

Eva Yampolsky (IUHMSP, CHUV et FBM/UNIL), avec la collaboration du CLAMOR (Centre pour les humanités numériques et l’histoire de la justice, CNRS Paris)

Avec le soutien de :

Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) et Fondation pour l’Université de Lausanne

  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: