“De l’histoire de la psychiatrie au surréalisme” – Vente publique de la bibliothèque Julien Bogousslavsky

aloyse
Paris Vente publique 
16 juin 2011 à 14 h

De l’aliénisme et la neuropsychiatrie au surréalisme

De la bibliothèque Julien Bogousslavsky et à divers amateurs

Cette bibliothèque, rassemblée par un grand neurologue depuis une vingtaine d’années, fin connaisseur de l’histoire de sa discipline, est un ensemble unique que l’on pourrait très difficilement reconstituer. 

Il est axé sur les débuts de la psychologie dynamique moderne. Toute l’histoire de la psychiatrie y est présente, de Pinel et Esquirol à Clérambault et Lacan, dans des documents très rares. Elle croise l’Age d’or de la neurologie moderne qui prend naissance avec Charcot dont toute l’école est ici rassemblée : Babinski, Déjerine, Pierre Marie. Enfin, du creuset de la Salpêtrière, nous suivons et remontons la trace de trois autres fleuves : celui de la psychanalyse, un ensemble unique de publications originales de Freud est ici proposé, nombreuses comportent des envois autographes ; celui de la psychologie, avec les  travaux importants de l’école de Pierre Janet, ainsi que de nombreux ouvrages provenant de sa bibliothèque ; enfin la naissance de la psychiatrie française moderne qui s’est difficilement séparée de la neurologie. 

D’autres approches plus transversales sont également présentes, l’art et la folie, avec les premiers ouvrages de Prinzhorn, Morgenthaler, Vinchon et Rogues de Fursac. Et last but not least, quelques météorites inclassables : L’Enfant Sauvage d’Itard dédicacé à Madame Récamier ; L’introduction à la Médecine Expérimentale de Claude Bernard signé lui aussi, et la clef des songes d’Hervey de Saint-Denis. 

Ce dernier ouvrage nous ouvre l’inévitable échappée vers les surréalistes.  Tous se sont intéressés à la médecine mentale, par intérêt, pour la décrier, ou par nécessité, comme patients. André Breton, Salvador Dali, André Masson, Yves Tanguy sont remarquablement représentés ici. Malgré les rejets et attirances réciproques – un  « Je t’aime moi non plus », vraisemblablement emprunté à Salvador Dali – les psychanalystes, psychiatres et surréalistes sont ici mêlés et proposés dans une juste association de savoir, de talent, voire de génie.

 

Exposition mercredi 15 juin 2011 de 11 h à 18 h et jeudi 16 juin 2011 de 11 h à 12 h 

Paris, Hôtel Drouot, salle 8

Et à l’Espace Berggruen, sur rendez-vous, de 14 h à 18 h, du mardi 7 au vendredi 10 juin 2011

9 rue Duras – 75 008 Paris Tel : 01 40 06 06 08 – Fax : 01 42 66 14 92 contact@auctionartparis.com

http://www.auctionartparis.com/>

Espace Berggruen 68-70 rue de l’Université – 75007 Paris Tel : 01 42 22 12 51 – Fax : 01 42 22 14 44 Mobile : 06 03 13 07 68 contact@espaceberggruen.com

One thought on ““De l’histoire de la psychiatrie au surréalisme” – Vente publique de la bibliothèque Julien Bogousslavsky

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s