Call for papers – Congrès de la Société Française d’Histoire des Sciences et des Techniques

screenshot-from-2016-12-05-14-25-37

Le Cogrès de la SFHST (https://sfhst.hypotheses.org/) aura lieu à l’Université de Strasbourg le 19-20-21 avril 2017. Cette manifestation rassemble tous les 3 ans plus de 200 congressistes pendant 3 jours pour un état des lieux de la discipline « Histoire des sciences et des techniques » en France et en Europe.

Appel à communications pour le symposium : Psychotropes et la construction empirique de la notion de maladie mentale (organisé par Carlos Parada)

Au sortir de la Seconde Guerre la psychiatrie s’interrogeait sur la nature et la validité des catégorisations des troubles mentaux, jamais corroborées par aucun lien anatomo-clinique entre les tableaux dépeints et une chaîne causale vérifiable. Ceci s’accompagna :

– du développement des théories psychiques, comme la psychanalyse ;

– de l’intensification d’une recherche par l’expérimentation de différents moyens thérapeutiques (drogues, psychochirurgies etc.) dès 1945.

En 1952, après toute sorte d’expérimentation s chimiques (LSD, mescaline, amphétamines, narcoanalyse, etc.) furent découverts les effets des dits neuroleptiques. Ces molécules apportèrent deux nouveautés notables, peu soulignées par les historiens :

1 – Jusque-là, tous les traitements psychiatriques se faisaient exclusivement par cure (à l’exception de la lobotomie). Les neuroleptiques introduisirent les traitements à durée indéterminée.

2 – Cet usage à long terme eut une influence considérable aussi bien sur la pratique que sur les représentations de la folie comme maladie mentale par la supposition d’un défaut chimique sensible aux neuroleptiques administrés.

Il s’agit d’analyser et de discuter l’impact de ces outils technologiques sur les notions de maladie mentale, ses polarisations et ses controverses (le tout psychique, le tout social, le tout organique).
Depuis 70 ans la découverte qui de la structure du cerveau, qui de la molécule, qui du gène responsable de la maladie mentale sont régulièrement annoncées. Aujourd’hui, les dites neurosciences prennent le relais des promesses d’élucidation et de soin, avançant encore dans la direction de la naturalisation de la folie qu’il convient de debattre.

Livret complet des symposia du Congrès : https://sfhststras2017.science sconf.org/data/pages/Resume_Sy mposia_CongresSFHST_2019.pdf

Vous pouvez déposer vos abstracts jusqu’au 5 janvier 2017. Le résumé devra être soumis directement sur la plate-forme: http://sfhststras2017.science sconf.org

 

  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: