Journée d’études « Psychiatrie, big data, Médecine de la Personne » (15 juin 2017, Nantes)

 

On the 15th of June there is a seminar titled “Psychiatry, big data, Médecine de la Personne” that could be of interest to H-madness readers. Below you find the abstract and programma of the seminar. For further information and to sign-up you can contact: karine.lejeune@univ-nantes.fr

The seminar will be held at the Amphithéâtre Paul Lemoine RC de l’Hôpital Mère-Enfant (Ecole de sage-femmes) 38, Boulevard Jean Monnet C.H.U. Hôtel-Dieu Nantes. (Tram 2 ou 3 : entrée face à l’arrêt Aimé Delrue).

Abstract:

Le numérique bouscule la post-modernité, l’usage des données hétérogènes en grand nombre (big data : terme utilisé pour la première fois dans une présentation au Congrès de l’Econometric Society en 2000) se répand dans des domaines aussi divers que l’industrie, le commerce, l’assurance et aujourd’hui la santé.

Tandis que la définition même des big data ne trouve pas de consensus, leur usage en santé avance, mobilisant espoirs et fantasmes, tandis que sa dénomination elle-même évolue très vite. Un temps médecine personnalisée, médecine des  4P (« prédictive, préventive, personnalisée et participative »), elle est aujourd’hui médecine de précision. De quoi est-il donc question ?

Si l’usage des données hétérogènes en grand nombre vient changer le rapport au savoir, donc à l’exercice de la relation donc au patient, que va-t-il en être de l’accueil, de la rencontre, du soin et de l’accompagnement, particulièrement en psychiatrie qui a pour cœur l’intersubjectivité ? Les psychiatres cliniciens, qui situent depuis des décennies en un horizon lointain les découvertes des neurosciences, doivent-il s’attendre ici à un changement véritable des pratiques voire des paradigmes ?

Lors de cette Journée, nous examinerons certaines des avancées des big data en psychiatrie : les champs de réalisations, les enjeux théoriques et pratiques qu’ils peuvent mobiliser. Le dialogue des Sciences Humaines et Sociales et de la Médecine, nous permettra d’interroger les cadres conceptuels et les outils susceptibles de soutenir l’implication des professionnels dans la nécessaire régulation de ces avancées préservant la place de la Personne dans les soins.

Programme

8h30 Accueil des participants

9h-9h15 Introduction : Corinne Bouchoux Sénatrice du Maine et Loire

Francky Trichet : Adjoint au Maire de Nantes Innovation et Numérique

Stéphane Tirard : Professeur d’épistémologie et d’histoire des sciences Centre François Viète Nantes : Présentation de DataSanté

MATINEE : le numérique en psychiatrie 

9h15- 9h30 Introduction Président de séance /Modérateur: 

Marc Cuggia : Professeur de biostatistiques,  Faculté de médecine de Rennes, Membre du G.I.R.C.I.

Georges Fishman : Psychiatre des hôpitaux, psychanalyste, Centre hospitalier Sainte-Anne, Président du Centre d’Epistémologie clinique Paris

9h30-10h15 Maël Lemoine : Maitre de Conférences en Philosophie des Sciences, Université de Tours. « Les promesses de la génomique en psychiatrie »

10h15- 10h30 pause

10h30- 11h15 Xavier Briffault : Chercheur en sciences sociales et épistémologie de la santé mentale au CNRS-CERMES3.« Quelles conséquences de l’avènement des objets connectés sur les conceptualisations des troubles mentaux et de leur prise en charge ? un retour d’expérience à propos des TOC. »

11h15- 12h Louis Falissard : Laboratoire  de Neurosciences computationnelles, Oxford.  « Machine learning et données textuelles en psychiatrie »

12h-13h30 déjeuner libre

APRES-MIDI : la personne dans les soins psychiatriques

13h30-13h45 Introduction Président de séance/ Modératrice :

Bernard Pachoud : Psychiatre, Professeur de Psychopathologie, Université Paris Diderot

 Rachel Bocher : Psychiatre Chef de service à l’Hôpital Saint Jacques Nantes

 13h45-14h30 Hervé  Guillemain : Maître de conférences en histoire contemporaine, Université du Mans. « Les enjeux sociaux de la médecine prédictive. L’exemple l’émergence du diagnostic de la démence précoce et de la schizophrénie dans la première moitié du XXe siècle » 

14h30- 15h15 Mathias Couturier Maître de conférences en droit privé, Université de Caen. « Enjeux juridiques de l’utilisation des données en psychiatrie »

15h15-15h30 pause

15h30-16h15 Armelle Grenouilloux : Psychiatre Philosophe Chercheure associée au Centre François Viète, Nantes. « Une critique phénoménologique de la raison théorico-pratique psychiatrique »

16h15-17h Michel Botbol : Professeur de Pédopsychiatrie, Faculté de médecine de Brest ; Membre du Bureau du Collège International de la Médecine centrée sur la Personne « Le diagnostic centré sur la personne : un processus intégratif »

17h Conclusion :

Grands témoins : Pierre Giraud (UNAFAM, Président du CReHPsy PL), Bruno Gallet (Psychiatre libéral Cholet), Christine Garrigou (Psychiatre Chef de Pôle C.H. G.Daumezon Nantes), Neri Vandermersch (Pédopsychiatre Chef de Pôle C.H. G.Daumezon Nantes).

Stéphane Tirard : Professeur d’épistémologie et d’histoire des sciences Centre François Viète Nantes

 

 

 

  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: