New book: Lou Andreas-Salomé (Isabelle Mons)

 La vie de Lou Andreas-Salomé a suscité et suscite encore bien des interrogations. Belle et brillante, cette intellectuelle de l’Europe de la fin du XIXsiècle a fasciné tour à tour quelques-unes des plus grandes personnalités de son temps à l’instar de Nietzsche, Rilke ou Freud.

« Vous m’avez manqué hier soir à la séance […] et je n’ai cessé de fixer comme fasciné la place vide que l’on vous avait réservée. » Ainsi écrit Freud à Lou Andreas-Salomé, le 10 novembre 1912. Outre le fondateur de la psychanalyse, et avant lui, le philosophe Nietzsche ou le poète Rilke, Lou aura « fasciné» quelques-unes des plus grandes figures de son temps.

Enfant de Russie, Européenne dans l’âme, voyageuse au long cours, Lou Andreas-Salomé (1861-1937) fut tout à la fois muse, écrivain et psychanalyste, vivant de sa plume à une époque où cela ne se faisait pas. Auprès de Nietzsche, rencontré en 1882, dont elle est l’indispensable disciple, Lou prend son envol. Chroniqueuse littéraire, elle fréquente l’avant-garde parisienne, viennoise et munichoise, écrit ses premiers ouvrages. Mariée, elle vit sa vie comme elle l’entend jusqu’au jour où elle croise le chemin de Rainer Maria Rilke, en 1897. S’ouvrent alors trois années de passion absolue entre la femme écrivain déjà célèbre et le poète. Unis dans la tourmente des sentiments, ils partent en Russie, y croisent Tolstoï et Tourgueniev, éprouvent dans leur chair l’idéal paysan de retour à la terre, prisé alors par l’intelligentsia russe. Rilke y découvre une patrie, mais y perd Lou qui le quitte, lasse de son instabilité. La rencontre avec Freud en 1911 est la note finale, superbe, d’une vie consacrée au savoir qui s’achève par l’analyse.
On comprend mieux à la lecture de cette biographie passionnante, neuve et enrichie d’archives inédites le singulier destin de Lou Andreas-Salomé : femme sans être féministe, affranchie des contraintes conjugales et ouverte aux rencontres dans le seul souci de trouver par une quête intime le chemin qui mène à soi. En toute liberté.

Docteur en littérature comparée, enseignante, Isabelle Mons consacre ses recherches à l’écriture féminine et au rapport de la littérature à l’art. Ses travaux déjà remarqués sur Lou-Andreas Salomé lui ont inspiré cette biographie.

Informations copiées depuis le site des éditions Perrin : http://www.editions-perrin.fr/fiche.php?F_ean13=9782262032432

  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: